Sommaire

  • A la une page 2
    • Inauguration des sphères ministérielles
    • Brèves Actu immo
  • Financement immobilier page 3, 4, 5 & 6
      • Modes de financement
      • Sondage de MaMaison.sn
      • Entretien avec Mme NGOM,

    Directrice des Crédits Spécialisés à CBAO

      • Entretien avec M. SADIO,

    Directeur de la Clientèle, des Particuliers et des professionnels à la SGBS

  • L’interview du mois page 7
    • M. Amadou Kane DIALLO,

    Directeur général de BERGMANN

  • Partenaires MaMaison.sn page 8
    • SENEGINDIA SA
    • SIPRES SA
  • Indicateurs économiques

Edito

A l’heure où la promotion de projets immobiliers bat son plein à Dakar et dans les nouveaux espaces urbains, les banques proposent en parallèle des services d’accompagnement pour permettre aux citoyens de bénéficier plus facilement d’un accès au au logement. Seulement, l’octroi d’un crédit immobilier est soumis à des conditions d’éligibilité pouvant constituer, en réalité, des blocages pour bon nombre. Pourtant, les possibilités pour financer l’achat d’un bien immobilier sont nombreuses et le meilleur financement se trouve parfois dans la combinaison de différentes solutions. Dans cette édition, nous levons le coin du voile en vous proposant de revisiter la typologie du financement immobilier et en vous présentant les procédures de financement proposées par quelques établissements bancaires au Sénégal.

Bonne lecture !

AHMET LO Sales & Ops Manager MaMaison.sn

A la une

INAUGURATION DES SPHERES MINISTERIELLES

Engagé depuis 2016, le projet de construction des trois sphères ministérielles s’inscrit dans la mise en oeuvre de la nouvelle politique immobilière de l’Etat. Un premier lot de quatre bâtiments destiné à l’administration a été inauguré le 02 mai dernier par le président de la République M. Macky SALL.

Sphère réalisée par Envol Immobilier à Diamniadio Selon le Directeur Général l’Agence de Gestion du Patrimoine Bâti de l’Etat (AGPBE), M. Abdou Karim FOFANA, le projet des sphères est «le plus grand projet immobilier public de l’histoire du Sénégal» et devra acceuillir 15 ministères. Ce nouveau patrimoine réalisé avec le concours de promoteurs immobiliers, a vocation de doter le Sénégal d’infrastructures modernes dans le pôle urbain de Diamniadio et de déconcentrer la ville Dakar qui abrite la majeure partie de l’administration. La construction de ces édifices est le fruit d’un partenariat public-privé. Pour le cas du premier lot d’immeubles réalisé par Envol Immobilier, ce promoteur assure la construction et l’entretien en échange d’un loyer puis rétrocédera le bien à l’Etat du Sénégal au bout de six ans.

Cette cité ministérielle en construction compte également offrir des solutions économiques et écologiques viables. En effet, l’Etat du Sénégal compte diminuer les engagements locatifs de 16 milliards CFA/an à 8,5 milliards CFA/an et ce premier lot d’immeubles dispose d’une centrale d’énergie solaire de 4x120 KVA pour une économie de 150 millions de CFA/an. Le déménagement des ministères vers Diamniadio est prévu dans le courant de l’année 2018.

SPHERE ENVOL IMMOBILIER

- 4 immeubles R+8

- 42 000m² de bureaux

- 1 600 postes de travail

- 3,5 Ha de superficie globale

SPHEREX - TEYLIOM

- 3 immeubles R+6

- Capacité de réception: 3 000 fonctionnaires

GESTION FONCIERE DE KEUR MOUSSEU

Le forum civil et le Mouvement «Sam sa momel» ont organisé en fin avril un forum autour du thème de la «gestion foncière de la commune de Keur Mousseu» pour aborder les questions du foncier autour de l’AIBD, du relogement des riverains et rappeller aux autorités le retard des dédomagements des impactés de l’AIBD.

IMPACTS DU TER

A l’issue d’une réunion en Avril avec les représentants du Collectif national des impactés du Train Express Régional (TER), le gouverneur Lors de l’assemblée générale de la Chambre de Notaires du Sénégal tenue en fin avril, Me Assaitou SOW a été portée à la tête du Notariat à plus de de Dakar a annoncé que le président de la République a décidé de modifier le schéma du mécanisme de libération des impacts du TER, lequel va désormais inclure une indemnisation financière accompagnée d’une attribution foncière.

A.G. DE LA CHAMBRE DES NOTAIRES

Lors de l’assemblée générale de la Chambre de Notaires du Sénégal tenue en fin avril, Me Assaitou SOW a été portée à la tête du Notariat à plus de de Dakar a annoncé que le président de la République a décidé de modifier le schéma du mécanisme de libération des impacts du TER, lequel va désormais inclure une indemnisation financière accompagnée d’une attribution foncière. de 60% des voix en remplacement de son confrére Mahmoudou Aly TOURE. Me SOW devient la première femme présidente de la CDN; elle s’engage à fédérer les membres et à propulser la profession du notariat sur les rails du progrès.

2

Financement immobilier

TYPOLOGIE DU FINANCEMENT IMMOBILIER

Le développement rapide des projets immobiliers (résidentiels et professionels) ces dernières années a permis de diversifier l’offre et de résoudre d’une certaine mesure les difficultés liées à la densification urbaine. Cependant, le niveau de revenus de certaines catégories socio-professionnelles démontre que recourir à des supports de financement est la condition sine qua non pour acquérir plus facilement le bien immobilier en question. Pour mieux décortiquer cet état de fait, il serait pertinent de faire la typologie des projets immobiliers, les profils des acheteurs et les modes de financement mis à leurs dispositions.

Types de projets immobiliers

PRIX MOYENS APPARTEMENTS ET CHAMBRES Le projet d’achat immobilier est formulée par plusieurs profils d’acheteurs. L’intêret des acheteurs est porté soit sur le foncier, l’immobilier résidentiel ou l’immobilier professionnel.

Construction Les acheteurs qui ont acquis une parcelle peuvent envisager de construire un logement ou des immeubles à usage professionnels.

A m é l i o r a ti o n /Extension Des travaux de rénovation sur un logement ou un immeuble à usage professionel peuvent survenir durant la durée de vie du bâtiment.

Profils des porteurs de projets

Particuliers La majeure partie des demandes de prêts immobiliers sont fomulées par des primo-accédants, des salariés aux revenus conséquent et des co-acquéreurs. L’intérêt est porté sur les terrains, les appartements et les maisons.

Coopératives d’habitat Les coopératives font généralement des acqusi- tions immobilières groupées. Certaines coopératives ont recours à un promoteur pour la construction d’un projet résidentiel. Coopératives d’habitat

Professionnels (promoteurs et entreprises) On peut distinguer les promoteurs immobiliers et les entreprises qui ont des projets d’acquistion, de construction ou d’extension dépendant de la nature et de l’ampleur de leurs activités professionnelles.

Modes de financement

Fonds propres C’est le mode de financement idéal mais qui demande une assise financière conséquente dans un secteur où le prix moyen de construction d’une maison basse est compris entre 12 et 14 millions CFA.

Emprunt bancaire La validation d’un dossier de prêt immobilier est sujette à des conditions d’eligibilité et à des garanties pour réduire au mieux les risques. Le financement sans apport est bien possible mais introduire une épargne jusqu’à 30% du prêt pourrait diminuer les frais et la durée de remboursement. Les professionnels peuvent opter pour le crédit-bail régie par la loi n°2012-02. Emprunt bancaire

Appui de l’Etat Le fonds de garan-tie pour l’accès au logement social a été créé par les pouvoirs publics en mettant à disposition une garantie pour les prêts octroyés par les établissments bancaires.

Appui familial Une option qui peut bénéficier aux primo-accédants notamment pour l’acquisition d’un logement social.

BHS La banque par excellence qui est spécialiste du financement immobilier est en partenariat avec des promoteurs pour faciliter l’octroi de crédits

3

Financement immobilier

SONDAGE DE MAMAISON.SN

MaMaison.sn a réalisé en début Mai un sondage sur la perception du financement des projets d’achat immobilier auprès de 145 répondants appartenant à plusieurs catégories socio-professionnelles. Nous vous présentons les résultats ci-après.

Quel mode de financement choisiriez-vous pour votre projet d’achat immobilier ?

Etes-vous prêts à être accompagné par une banque pour votre projet d’achat immobilier ?

Avez-vous déjà bénéficié d’un d’un prêt immobilier ?

Pensez-vous que les conditions d’éligibilité pour l’octroi d’un prêt immobilier sont abordables ?

Que pensez-vous des taux d’intérêt alloués aux prêts immobiliers (acquisition, construction, extension) ?

Dans combien de temps envisagez-vous un achat immobilier (maison, appartement, terrain, immeuble) ?

4

Financement immobilier

ENTRETIEN AVEC MME NGOM - DIRECTRICE DES CREDITS SPECIALISES A CBAO

Khadidiatou Samba NGOM Directrice des Crédits Spécialisés

Interrogée sur la procédure de financement des projets immobiliers à CBAO, Mme NGOM explique que l’optimisa tion du temps de traitement des dossiers démontre leur leadership au sein du secteur bancaire.

MaMaison.sn - En tant que banque de référence au Sénégal, quelle est le positionnement de CBAO dans le segment du financement immobilier ?

K. S. N : Filiale du groupe Attijariwafa Bank, CBAO est leader dans le secteur bancaire au Sénégal et a des succursales dans la sous-région notamment au Burkina, au Bénin et au Niger.

Concernant le financement des projets d’acquisition ou de promotion immobilières au Sénégal, nous proposons des services bancaires pensés et adaptés à la situation de chaque client particulier ou promoteur.

La force de CBAO est soutenue par des avantages compétitifs tels que :

• un vaste réseau d’agences (environ 90 au plan national),

• une organisation interne “industrialisée” où le temps de traitement des dossiers clients est optimisé à toutes les étapes (dépôt-réception, étude, notaire, octroi crédit),

• des taux d’intérêt compétitifs sur le marché et des échéances allant jusqu’à 25 ans.

MaMaison.sn - Comment se déroule la procédure de financement d’un projet immobilier pour un particulier ?

K. S. N : Pour le segment des particuliers, nous proposons des crédits « logement acquéreur ». Nous acceptons des dossiers de salariés privés et de la fonction publique, de dirigeants d’entreprise achetant pour leur habitation personnelle, et éventuellement de la diaspora sénégalaise souhaitant acheter au Sénégal.

Pour un traitement rapide et efficace des dossiers, des critères d’acceptation sont prédéfinis.

Une fois que le dossier de prêt immobilier (sujet à des conditions d’éligibilité) est déposé auprès du conseiller clientèle, le délai de traitement (de la demande du client au déblocage auprès du notaire) ne devrait pas dépasser un mois.

Le délai de traitement d’un dossier ne devrait pas dépasser un mois.

MaMaison.sn - Dans certains cas où la banque accorde un prêt immobilier, des garanties peuvent être demandées pour éviter les risques. Quelle est la nature et l’étendue de ces garanties ?

K. S. N : L'hypothèque de 1er rang sur un bien immobilier (maison, immeuble, appartement, terrain) est la principale garantie. D’autres types de garantie peuvent être demandés selon la nature du profil client.

MaMaison.sn - Comment se déroule la procédure de financement d’un projet pour un promoteur immobilier ?

K. S. N : Pour la promotion immobilière, les critères d’acceptation du financement des projets dépendent essentiellement du profil de l’entreprise, de la taille et de la durée du projet, de l’historique des bilans d’activités, etc…

Nous proposons aussi aux promoteurs des solutions intégrées pour l’octroi de prêts aux clients de leurs programmes immobiliers.

Aujourd’hui, CBAO est un partenaire privilégié de promoteurs de grande renommée qui développent des projets immobiliers à Dakar et environs.

MaMaison.sn - Que conseille CBAO aux agences immobilières qui envisagent de se lancer dans la promotion immobilière et qui cherchent un partenaire financier ?

K. S. N : Nous leur conseillons de se rapprocher de l’une de nos agences. De ce fait, nos conseillers clientèles pourront leur donner les bonnes orientations par rapport à leurs projets et les accompagner dans la procédure de financement.

5

Financement immobilier

ENTRETIEN AVEC M. SADIO - DIRECTEUR DE LA CLIENTELE DES PARTICULIERS ET DES PROFESSIONNELS A LA SGBS

Pierre Gabriel SADIO Directeur de la Clientèle des Particuliers et des Professionels

M. SADIO explique au micro de MaMaison.sn comment la SGBS, dans son approche d’inclusion financière, arrive à absorber une bonne partie des sénégalais bancables pour leur proposer des services de crédits immobiliers adaptés à leur bourse.

MaMaison.sn- En tant que banque de référence au Sénégal, quelle est le positionnement de la SGBS dans le segment du financement immobilier ?

P.G.S : La SGBS exerce depuis 1962 le rôle d’acteur majeur sur l’ensemble des pans de l’économie sénégalaise. En effet, 1er dans le financement de l’économie sénégalaise, notre établissement est une référence dans tous les secteurs de financement et particulièrement dans l’immobilier grâce à notre expertise dans ce secteur. Aujourd’hui, la banque propose un large spectre de solutions de financements immobiliers dédiés à notre clientèle de particuliers (porteurs d’un projet d’achat immobilier) ou de professionnels (porteurs d’un projet de construction/promotion immobilière).

Notre force, c’est la bonne relation entretenue avec nos clients et nos partenaires promoteurs qui sécurise chacune des deux parties, et la bonne qualité de nos services.

MaMaison.sn - Concernant le crédit immobilier, quels services de financement proposez-vous ?

P.G.S : Nous proposons plusieurs solutions de financement adaptées à l’ensemble de nos segments de clientèle, mais également aux sénégalais de l’extérieur. En effet, nous finançons des projets d’acquisition, de construction, de rénovation et proposons également des financements structurés pour nos clients patrimoniaux et professionnels.

La grille de taux des crédits est définie en fonction des catégories socio-professionnelles, avec un taux à partir de 5,5%, qui peut évoluer en fonction des critères d’analyse du dossier client.

La banque propose un large spectre de solutions de financements immobiliers.

MaMaison.sn - Comment se déroule la procédure de financement d’un projet immobilier ?

P.G.S : Le client doit d’abord exprimer une demande de financement de son projet (acquisition, construction, extension…) auprès de l’un de nos conseillers clientèles qui se chargera de lui fournir les renseignements et de l’accompagner tout au long de la procédure de financement.

Une fois que son dossier est déposé, tous les départements qui interviennent dans la procédure d’octroi de crédit traitent le dossier rapidement. La durée du traitement dépend de la complexité du dossier du client.

MaMaison.sn - Quels pourraient être les motifs de rejet d’une demande de prêt immobilier ?

P.G.S : Il est rare que nous rencontrions ce type de cas. Cependant, lorsque les conditions d’éligibilité exigées par la banque ne sont pas réunies dans le dossier du client, nous orientons le client vers d’autres alternatives.

MaMaison.sn – Sous un autre registre, quelles innovations technologiques accompagnent les produits et services de la SGBS ?

P.G.S : L’utilisation des technologies dans le mode de vie des sénégalais est une opportunité pour les banques de développer des solutions digitales innovantes qui permettent aux gens d'accéder facilement aux services bancaires. La SGBS l’a compris très tôt.

A cet effet, nous avons développé une application mobile dénommée CONNECT qui permet à ses usagers d’effectuer des transactions via leurs téléphones mobiles qui permet à ses usagers d’effectuer des transactions via leurs téléphones mobiles. Notre solution de porte-monnaie électronique YUP favorise aussi l’accès aux services financiers à une large couche de notre population.

6

L’interview du mois

M. AMADOU KANE DIALLO - D.G. BERGMANN

Date de création : 2006 Activités : Administration immobilière Rue 110, Point E Dakar , Sénégal (+221) 33 865 06 79 http://www.bergmann.mamaison.sn/ [email protected]

MaMaison.sn- Pourriez-vous faire la genèse de votre agence à nos lecteurs ?

A.K.D : L’idée de création de l‘agence m’est venue après une longue réflexion lors de mon séjour à Cologne en Allemagne où j’évoluais depuis plus de 20 ans dans l’immobilier. J’observais depuis un moment et à distance l’évolution du secteur au Sénégal. Au début, j’étais réticent à m’y lancer. Mais le voeu pieux semblait pouvoir se réaliser avec l’avènement de l’alternance au début des années 2000 qui a favorisé des opportunités d’affaires intéressantes dans le pays en général et plus particulièrement dans l’immobilier. Finalement, ce n’est qu’en 2006 que l’agence a vu le jour sous le nom de BERGMANN. C’est une entreprise familiale dont je suis l’actionnaire majoritaire.

MaMaison.sn - En vous réinstallant au Sénégal, quels ont été vos principaux défis pour imposer votre structure comme une agence immobilière de référence ?

A.K.D : Après la création de l’agence dont le siège a été initialement installé aux Almadies, nous avions décidé d’orienter nos produits et services immobiliers vers des appartements et des villas de grand standing dans ce quartier. Il a fallu donc trouver des produits qui intéressent une clientèle très ciblée. Notre équipe a d’abord commencé par de petites résidences et des appartements meublés pour mieux cerner ce segment. Plus tard, nous avons redéployé des stratégies et des solutions plus efficaces pour la prospection. Sur le plan de la gestion immobilière, il a été parfois peu évident de traiter avec certains dossiers de propriétaires. Aussi, avions-nous constaté que le secteur manque de réglementation et que notre métier n’est pas normé; ce qui nous a été difficile à comprendre à nos débuts. Malgré tous ces défis, nous sommes arrivés à imposer notre agence en misant sur notre expertise et notre expérience.

MaMaison.sn – Vous dites que le secteur n’est pas organisé, qu’est-ce qui le justifie ?

A.K.D : On ne le dira jamais assez. C’est à l’Etat de réguler le secteur et le métier. En tant que conseiller au Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT), je prends souvent position auprès des autorités pour que notre métier soit mieux organisé. Je reste convaincu que l’Etat doit prendre pleinement ses responsabilités pour défendre les entreprises qui participent activement au développement économique du pays et qui sont en règle du point de vue fiscal.

MaMaison.sn – Quel a été l’impact de ces nouvelles solutions dans l’activité immobilière de votre structure ?

A.K.D : Nous avions d’abord tenté la publicité par voie de presse mais nous n’avons pas eu les résultats escomptés. Nous avons donc contacté Expat-Dakar.com qui nous a accompagné dans notre digitalisation. Depuis que nous avons pris cette nouvelle approche, le nombre de prospects qualifiés augmente de façon exponentielle.

MaMaison.sn – Que conseillez-vous aux courtiers qui veulent se formaliser ?

A.K.D : Il est arrivé que BERGMANN collabore avec des courtiers immobiliers confirmés ayant un très bon portefeuille de contacts. Nous les encourageons à franchir le pas en créant leur structure et être en règle avec la fiscalité.

MaMaison.sn - Est-ce que BERGMANN fait partie d’une organisation d’agences immobilières ?

A.K.D : Nous sommes une structure indépendante. Nous ne voyons pas encore la pertinence d’adhérer à une quelconque organisation.

7

8