Sommaire

  • Actu Immo page 2
    • Brèves
    • Tendances du parc immobilier digitalisé
  • Forum de l’immobilier page 3
    • Retour sur l’événement
  • L’oeil de l’expert page 4
    • La commission d’agence

    Par Cathy SUAREZ, Présidente de l’ANAIS

  • Immobiler et diaspora page 5
    • Entreprenariat et leadership au féminin dans l’immobilier

    Entretien avec Mme Aida DIOP, Vice-présidente et chargée de communication de la coopérative d’habitat SEN 06

  • Décoration intérieure page 6
    • 5 couleurs tendance en 2019

    Par Oulimata SOURANG, Community & SEO Marketer - ROAM

  • Partenaires MaMaison.sn pages 7 & 8
    • Habiter.Biz
    • SENEGINDIA
    • SENEARTH

Edito

«C’est la jungle !». Cette métaphore lâchée par un observateur, lors du Forum de l’immobilier organisé en décembre dernier, dresse un tableau sombre du secteur faisant réfléchir plus d’un. Une dérégulation, sous-tendue ici, qui décrit un contexte où l’un des droits les plus fondamentaux qu’est l’acquisition d’un logement ces dernières années est un réel parcours du combattant pour l’homo senegalensis. Une situation pourtant bien comprise par les professionnels qui se sont accordés sur l’urgence pour les pouvoirs publics de créér un cadre régulateur afin d’éviter les conditions d’un Dakar bis au niveau de chaque pôle urbain en expansion. Les conséquences positives d’un secteur immobilier bien encadré sont multiples et l’impact pourrait se ressentir au delà de nos frontières. Un voeu pieux qui changerait véritablement la donne localement en tant que cadre qui favoriserait de façon équitable la compétitivité entre acteurs d’un même segment. Cela inciterait également les investisseurs potentiels de la diaspora à s’intéresser davantage à un marché où il ferait bon investir dans la terre.

AHMET LO Sales & Ops Manager MaMaison.sn

Actu Immo

Cérémonie de prestation de serment des architectes

La cérémonie de prestation publique de serment des derniers architectes inscrits en date s’est déroulée en décembre dernier au Tribunal de grande instance de Dakar. A cette occasion, le Président de l’Ordre des Architectes, Fodé DIOP s’est prononcé sur les actions menées par l’Ordre pour davantage assainir la profession.

Rapport CENTIF 2018

Selon Source A, la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières a adressé au procureur plus de 20 dossiers portant sur des soupçons d’évasion fiscale et de blanchiment de capitaux. Plusieurs personnalités disposant de parcs immobiliers estimés à plusieurs milliards, ont été épinglées par le rapport.

Réception de 336 unités mobiles d’habitations

Le gouvernement du Sénégal a receptionné en fin décembre au port de Dakar, un premier lot de 336 unités mobiles d’habitations (sur 660) destinées aux sinistrés de la Langue de Barbarie. La réception de ces UMH s’inscrit dans le cadre de l’exécution du Projet de Relèvement d’urgence et de Résilience à Saint-Louis (SERRP) initié par le gouvernement pour faire face à l’érosion côtière à Saint Louis.

Impactés du Train Express Régional (TER)

Dans un communiqué paru en décembre dernier, la Direction des Domaines a rappellé aux impactés du TER recasés à Thiaroye et à Malika, de se munir "de l’original de l’acte de notification d’attribution qui leur a été délivré" afin de se présenter au Bureau des Domaines de Pikine Guédiawaye pour l’établissement de baux à leur profit.

Cérémonie de prestation de serment des architectes

La cérémonie de prestation publique de serment des derniers architectes inscrits en date s’est déroulée en décembre dernier au Tribunal de grande instance de Dakar. A cette occasion, le Président de l’Ordre des Architectes, Fodé DIOP s’est prononcé sur les actions menées par l’Ordre pour davantage assainir la profession.


Rapport CENTIF 2018

Selon Source A, la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières a adressé au procureur plus de 20 dossiers portant sur des soupçons d’évasion fiscale et de blanchiment de capitaux. Plusieurs personnalités disposant de parcs immobiliers estimés à plusieurs milliards, ont été épinglées par le rapport.


Réception de 336 unités mobiles d’habitations

Le gouvernement du Sénégal a receptionné en fin décembre au port de Dakar, un premier lot de 336 unités mobiles d’habitations (sur 660) destinées aux sinistrés de la Langue de Barbarie. La réception de ces UMH s’inscrit dans le cadre de l’exécution du Projet de Relèvement d’urgence et de Résilience à Saint-Louis (SERRP) initié par le gouvernement pour faire face à l’érosion côtière à Saint Louis.


Impactés du Train Express Régional (TER)

Dans un communiqué paru en décembre dernier, la Direction des Domaines a rappellé aux impactés du TER recasés à Thiaroye et à Malika, de se munir "de l’original de l’acte de notification d’attribution qui leur a été délivré" afin de se présenter au Bureau des Domaines de Pikine Guédiawaye pour l’établissement de baux à leur profit.

Tendances du parc immobilier digitalisé en décembre 2018

Propriétés en location à Dakar

Base 2 000 annonces

Indice des Prix du Loyer Résidentiel (IPLR)

(base 100 Juillet 2017)

Prix moyens des locations

Base 2 000 annonces

2

Forum de l’immobilier

Le 4 décembre dernier, le Terrou-bi a acceuilli les différents corps de métier du secteur autour du thème : enjeux, défis et perspectives de l’immobilier au Sénégal. Un premier jalon posé par MaMaison.sn pour créér un cadre d’échange entre les professionnels sur les questions de l’heure (accès au logement, cherté du loyer, financement, techniques de construction, assurances, formation..) afin de dégager des axes de progression tendant vers une meilleure organisation du secteur.


Un tour d’horizon des filières

Pendant quatre tours d’horloge, les professionnels se sont assis pour échanger sur les enjeux déterminants et les défis à relever pour un secteur fort et compétitif.

Plus de dix spécialistes se sont relayés pour expliciter le rôle de leur corps de métier dans la dynamique du secteur : Mbacké NIANG (Ordre des Architectes), Babacar Sané NDIAYE (BHS), Me Edouard SAGNA (Chambre des Notaires), Mamadou MBAYE (FACIS), Modou GUEYE (Ordre National des Experts), Yacine Thioune BADJI (SONAC), Cathy SUAREZ (ANAIS), Ousseynou NIANG (DGID), M. TOGOLA (FONGIP), Moustapha Kamal NDAO (ALLIANZ) et Absa NIANG (MaMaison.sn et Expat-Dakar.com).

L’évènement, qui a mobilisé plus d’une centaine de professionnels de tous bords, a permis de mieux cerner la position de chaque corps de métier dans la dynamique du secteur immobilier et de faire un état des lieux sur ce pan de l’économie

Les interventions ont fait ressortir trois enjeux fondamentaux à l’heure où les nouveaux pôles urbains sont en expansion. En effet, les pouvoirs publics doivent nécessairement créer les conditions favorables à une expansion urbaine ordonnée, une densification résidentielle maitrisée ainsi que la prise en compte de la dimension environnementale pour améliorer la gestion de l’énergie

Pour ce faire, les professionnels du secteur public et privé ont tous convenu que l’urbanisation actuelle complexe demande de réinventer de nouvelles formes urbaines bien structurées et organisées.

Les maux du secteur

L’occasion a été également bien saisie par les participans pour pointer du doigt les maux qui gangrènent l’immobilier au Sénégal : la dissonance constatée dans la coordination des différents corps de métier liés, la valeur élevée de l’immobilier, les difficultés d’accès au logement notamment le financement, la spéculation foncière ou encore le manque de formation au métier d’agent immobilier.

Mapenda DIOP, fondateur d’Expat-Dakar.com s’est exprimé au micro de d’Enquete+ en tant qu’observateur sur la question de l’accès à la propriété : "Je me demande comment [les sénégalais] pourront réussir à se payer une maison [...] dans ce contexte. Je pense que c’est un sujet crucial qui doit interpeller tous les décideurs, en vue de pouvoir y apporter des solutions. Un problème que les autorités doivent prendre à bras le corps."

Sur la question de la location, Modou GUEYE, expert immobilier, martèle que "les pratiques en cours sont excessifs" du fait de la non application de la loi sur la baisse du loyer

Un appel aux pouvoirs publics pour un encadrement du secteur

Afin d’éviter que la situation à Dakar ne se reproduise dans les nouveaux pôles urbains, les professionnels ont unanimement interpellé les autorités à s’impliquer davantage dans la régulation de l’immobilier sénégalais

Une recommandation qui est d’ailleurs formulée par l’Agence Nationale de l’Aménagement du Territoire dans son rapport de 2018 qui y invite les autorités à "un encadrement du secteur par le renforcement des outils de protection des citoyens, par l’assainissement du secteur de l’immobilier, et par la mise en place d’un Conseil National des Professionnels de l’Immobilier (CNPI). Une institution qui constituera une commission de contrôle et de discipline dans le but de coordonner voire co-réguler le secteur av

3

L’oeil de l’expert

L’état des lieux Par Cathy SUAREZ, Présidente de l’ANAIS En discutant avec les agences immobilières de notre réseau, nous nous apercevons que la question de l’état des lieux est rarement considérée à sa juste valeur. A tel point que les agences finissent par demander que ce dernier soit fait par voie d’huissier, pour éviter toute réclamation ultérieure.

Protection avisée du locataire

L’état des lieux est un droit donné au locataire de faire l’inventaire du produit immobilier qu’il prend en location. De ce fait, si l’état des lieux d’entrée est bien détaillé, cela permet au locataire de pouvoir soit exiger des travaux supplémentaires, si cela a été négocié ainsi au départ, soit de faire des réparations en cas de défaillance non liée à son utilisation, à l’entrée de l’occupant.

Par exemple, un locataire qui entre dans les lieux n’aura pas d’eau au départ. Si, dès l’arrivée de cette dernière, une fuite d’eau apparaît dans des toilettes, il pourra exiger sa réparation par le propriétaire, surtout si l’état de la plomberie a été signalé comme vétuste à l’entrée des lieux.

Autre exemple, à l’entrée, le locataire avait signalé qu’une vitre de la fenêtre du salon était fendue, mais le propriétaire n’a pas daigné la remplacer; dans ce cas, le bailleur ne pourra pas exiger son remplacement à la sortie de son locataire.

Un outil essentiel pour le propriétaire

L’état des lieux est aussi essentiel pour le bailleur. En effet, si l’état des lieux d’entrée a été bien détaillé, cela permet, à la sortie du locataire, de pouvoir exiger une remise en état conforme à celle de l’entrée des lieux.

Les détails les plus minimes (serrures, clés, portes, poignées, fenêtres, etc.) prennent leur importance et permettent d’éviter des conflits éventuels entre locataire et propriétaire, à ce moment délicat de leur contrat.

L’Association Nationale des Agences Immobilières du Sénégal (ANAIS) souhaite fédérer la profession en regroupant en son sein des agents immobiliers rigoureux et désireux d’intégrer un réseau professionnel de qualité.

De ce fait, le dépôt de garantie que le locataire aura payé, à son entrée dans les lieux, ne sera remboursé que lorsque cet état des lieux sera conforme et que le locataire aura visé la conformité, au niveau de l’agence.

Que contient l’état des lieux ?

Ce dernier peut contenir des indications sur la peinture, l’électricité, la plomberie, mais aussi sur la menuiserie, par exemple. Il est important, à ce stade, de discerner les charges dites locatives (qui incombent au locataire) et les charges à payer par le propriétaire.

Par exemple, un bailleur ne peut pas exiger de son locataire la peinture de la façade extérieure de son bâtiment, sauf si le locataire avait peint cette dernière dans des coloris autre que le blanc, sans autorisation du propriétaire.

Autre exemple fréquent d’abus : on ne peut pas vous demander de changer toute une serrure de porte, si les poignets fonctionnent correctement et si vous avez juste perdu la clé. Dans ce cas, soit vous faites refaire des doubles, soit vous faites changer le canon de la serrure, ce qui devrait coûter moins cher

L’ANAIS reste à la disposition du public pour tout autre renseignement.

4

Immobilier et diaspora

Entrepreneurship and female leadership in real estate

MaMaison.sn : Présentez-vous à nos lecteurs. Je suis entrepreneure d’origine sénégalo-camerounaise installée à Cannes depuis environ 17 ans et je suis vice-présidente ainsi que chargée de communication d’une coopérative d’habitat pour la diaspora Sénégalaise basée à Cannes et à Nice: S’EN 06

Mon engagement dans l’immobilier m’a valu de recevoir en août 2017, le prix Leadership féminin dans le cadre de mon combat pour l’accès à la propriété pour les Sénégalais de la diaspora, à l’occasion des journées d’été pour la Diaspora Africaine en France.

MaMaison.sn : Pourquoi cet intérêt pour l’immobilier ?

Tout est parti d’une révolte personnelle, en tant que victime d’arnaque foncière et de magouille au Sénégal, plus précisément à Saly Carrefour. C’était en 2007.

Cet intérêt est aussi lié à une envie d’investir au Sénégal, avec des ami(e) s car avoir un toit dans son terroir d’origine est le rêve de tout immigré africain et sénégalais en particulier.

L’immobilier, véritable moteur de développement, est en effet créateur d’emplois.

Et j’estime que les femmes doivent apporter leur pierre à l’édifice et être des acteurs économiques afin de contribuer à l’émergence de nos pays, l’Afrique dans l’ensemble.

MaMaison.sn : Quelles sont vos missions au sein de la coopérative d’habitat SEN 06 ?

La coopérative compte aujourd’hui 200 membres, nous accompagnons et servons de trait d’union entre les promoteurs et nos adhérents

Mon ambition et ma détermination s’inscrivent au-delà du simple fait d’aider individuellement les Sénégalais à obtenir un bien immobilier. Il s’agit pour moi de contribuer également au développement économique du Sénégal.

MaMaison.sn : Quelles actions menez-vous pour la promotion de l’immobilier sénégalais dans la diaspora?

Dans le cadre de la promotion de l’immobilier, nous étions partenaire de l’organisation d’un salon à Paris, ainsi qu’à Marseille en 2017.

Afin de bien sensibiliser et mobiliser la diaspora sénégalaise, l’idée m’est venue de lancer une campagne avec le slogan : "accès à la propriété fiable pour tous"

Nous avons pris part au salon panafricain de Cannes, en marge du festival international du film panafricain pour une promotion de l’immobilier sénégalais à l’international.

Nous participons à de nombreux forums, salons, conférences avec les réseaux sénégalais, africains et européens pour prodiguer des conseils, partager des expériences, informer sur les nouvelles tendances dans l’immobilier et partager les dernières informations.

MaMaison.sn : «L’Afrique» revient plusieurs fois dans vos propos. Avezvous créé un cadre ou une plateforme dédiée à la promotion de l’entreprenariat féminin dans ce secteur à l’échelle continentale ?

Je suis l’initiatrice et administratrice de Panafrica Woman Glam Ship (Cercle des femmes panafricaines glamour et leadership de Cannes et d’ailleurs). C’est une initiative née de la (JIFA) Journée Internationale de la Femme Africaine en juillet 2018 et dont le but est de "valoriser des initiatives entrepreneuriales portées par des femmes afin de briser les clichés et d’encourager la mixité professionnelle dans son ensemble."

Ma vision innovante dans l’immobilier, à travers cette initiative, est de faire découvrir des femmes inspirantes de tous secteurs dans le monde notamment celui de l’immobilier. Ainsi, en les mettant en avant, elles pourront inspirer, soutenir et encourager d’autres femmes à se lancer dans l’entreprenariat féminin.

C’est dans cette dynamique que j’ai proposé de mettre en lumière la présentatrice TV Djeynaba Seydou BA de l’émission vedette sur l’immobilier au Sénégal “Sama Keur” nommée Femme Leadership inspirante et innovante

5

Décoration intérieure

Cinq couleurs tendance en 2019

Le jaune moutarde Cette couleur est idéale si vous recherchez une touche de couleur et une alternative au doré. Elle donne du caractère à la pièce ainsi qu’un accent plus chaleureux. Si vous avez peur d’en peindre entièrement vos murs, vous pouvez opter pour un meuble qui donnera de l’éclat à la pièce.

Les nuances noisette En matière de peinture, les nuances noisette ne se démodent jamais. De plus, elles s’accordent à merveille avec vos meubles, surtout ceux en bois. Petit plus : les différentes nuances de noisette sont idéales pour faire rebondir la lumière et faire paraître une pièce plus grande.


Le vert foncé Cette nuance de vert donne un effet de luxe à vos pièces, tout en rappelant le calme apaisant de la nature. Les décorateurs d’intérieur conseillent de réserver cette couleur aux grandes pièces bien éclairées, car son intensité peut dominer les petits espaces et les rendre plus sombres.

Les nuances noisette En matière de peinture, les nuances noisette ne se démodent jamais. De plus, elles s’accordent à merveille avec vos meubles, surtout ceux en bois. Petit plus : les différentes nuances de noisette sont idéales pour faire rebondir la lumière et faire paraître une pièce plus grande.


Les tons pastel Les couleurs pastel ont un côté sobre et créent une atmosphère apaisante. Elles sont idéales pour les espaces communs tels que les cuisines et les salles de bain, car elles dissimuleront en plus les marques et les éraflures quotidiennes. De plus, les tons pastels créent une atmosphère chaleureuse lorsque vous optez pour un design minimaliste.

Le jaune moutarde Cette couleur est idéale si vous recherchez une touche de couleur et une alternative au doré. Elle donne du caractère à la pièce ainsi qu’un accent plus chaleureux. Si vous avez peur d’en peindre entièrement vos murs, vous pouvez opter pour un meuble qui donnera de l’éclat à la pièce.


Les nuances noisette En matière de peinture, les nuances noisette ne se démodent jamais. De plus, elles s’accordent à merveille avec vos meubles, surtout ceux en bois. Petit plus : les différentes nuances de noisette sont idéales pour faire rebondir la lumière et faire paraître une pièce plus grande.


Le vert foncé Cette nuance de vert donne un effet de luxe à vos pièces, tout en rappelant le calme apaisant de la nature. Les décorateurs d’intérieur conseillent de réserver cette couleur aux grandes pièces bien éclairées, car son intensité peut dominer les petits espaces et les rendre plus sombres.


Les nuances noisette En matière de peinture, les nuances noisette ne se démodent jamais. De plus, elles s’accordent à merveille avec vos meubles, surtout ceux en bois. Petit plus : les différentes nuances de noisette sont idéales pour faire rebondir la lumière et faire paraître une pièce plus grande.


Les tons pastel Les couleurs pastel ont un côté sobre et créent une atmosphère apaisante. Elles sont idéales pour les espaces communs tels que les cuisines et les salles de bain, car elles dissimuleront en plus les marques et les éraflures quotidiennes. De plus, les tons pastels créent une atmosphère chaleureuse lorsque vous optez pour un design minimaliste.


6

Partenaires MaMaison.sn

Habiter.Biz Services : vente et location de biens immobiliers de prestige 33 864 72 12 - 77 284 78 78 Sacré Cœur Keur Gorgui, Immeuble Hermès 4, Apt 97 [email protected] www.habiterbiz.mamaison.sn

senegindia sa
senegindia sa

7 & 8