Sommaire

Edito

L’or noir : malédiction ou bénédiction pour le Sénégal ? That is the question! D’après la Banque mondiale,l’expérience des pays riches en ressources naturelles a montré que l’exploitation de celles-ci et leur traduction en développement économique et social à long terme représentent un défi majeur. Des pays cités en modelès réussis comme le Qatar ou Dubai ont pour leur part brillament montré comment le gaz ou le pétrole ont radicalement changé leurs paysages désertiques dans les années 80 à des puissances économiques respectées trente ans plus tard. Pour que ces pays y soient parvenus, une gestion rigoureuse s’est imposée pour que les différents secteurs de leurs économies notamment le secondaire et particulièrement l’immobilier, puissent bénéficier de revenus issus de ces ressources. Et chez nous ? Comment l’immobilier sénégalais pourrait en tirer profit ? Les réponses fusent de partout. En attendant d’y voir clair, à notre cher Sénégal et à ses hommes de gérer leurs ressources avec un plan en béton mais avec une main tremblante au seul risque de

AHMET LO Sales & Ops Manager MaMaison.sn

Actualités immobilières

Tendances du parc immobilier digitalisé en décembre 2018

Lancement du Diaspora Bonds par la BHS

La BHS a lancé son projet de Diaspora Bonds, un emprunt obligatairec par appel public à l’épargne en vue de mobilier 20 miliards CFA pour soutenir la commercialisation de logements. Selon le DG M. Bocar SY, le projet ‘‘devrait être une belle opportunité pour les 100 000 logements annoncés par le président de la République’’.

Investissement hôtellier

L’immobilier de loisirs voit son parc s’agrandir avec un projet d’hôtel initié par Alioune Badara THIAM dit ‘‘Akon’’. Le coût du projet serait estimé à 50 milliards CFA. Il sera érigé sur un site de 50 ha composé de 547 unités de logements, d’un terrain de golf, de restaurants, etc.

2

Pétrole au Sénégal

A la veille de l’exploitation prochaine des hydrocarbures au Sénégal, devrait-on s’attendre à un changement de la structure de l’économie ? Comment seront répartis les revenus issus des ces ressources? Quelles seraient les attentes possibles pour le secteur de l’habitat ? MaMaison.sn s’est penchée sur ces questions.

La place des hydrocarbures dans l’économie du pays

Le secteur des hydrocrabures (pétrole et gaz) est le socle des économies modernes. Un véritable levier de développement économique. Pour le cas du Sénégal, parmi les gisements pétroliers découverts, celui du réservoir SNE est évalué à 563 millions de barils. Quant au gaz naturel, 3e source énergétique la plus utilisée dans le monde, il permettra : • la production d’éléctricité, • à servir de matière première pour l’industrie chimique (pétrochomie, raffinage), • la création de richesses et de stimuler la croissance économique. A la lumière de ces importantes découvertes et des retombées atendues sur les 30 prochaines années, une gestion rigoureuse s’impose pour que l’effet soit suffisamment impactant sur l’économie du pays et particulièrement chez les citoyens. Selon energie.gouv.sn, c’est dans cette optique le président de la République Macky Sall a declaré que ‘‘ l’exploitation prochaine des ressources pétrolières et gazières de notre pays viendra en appoint aux autres secteurs stratégiques pour amplifier la croissance et le développement ’’. Des revenus équitablement partagés éviteraient ainsi le syndrome hollandais qui désigne un développement introverti du secteur des hydrocarbures au détriment d’autres secteurs de l’économie.

L’impact socio-économique

Le secteur des hydrocarbures devrait contribuer au développement économique et social en procurant des revenus budgétaires à l’Etat lui permettant de favoriser l’amélioration des conditions de vie des sénégalais notamment : • l’accessibilité à l’énergie pour tous, • l’abaissement du prix des transports (bien que certains experts n’y voient pas la necessité compte tenu des conséquences), • une amélioration plus ou moins sensible du pouvoir d’achat. L’activité des hydrocarbures permet également la création de milliers d’emplois directs et indirects dans le secteur.

Une marge de manoeuvre pour la politique d’accès au logement social

La situation alarmante du déficit de 300 000 logements devrait être une occasion de prêter une attention particulière à un instrument comme le FOGALOG (fonds spécial pour alléger les conditions d’accès au logement). En effet, parmi les conditions des deux produits de garanties proposées (GarantieGarantie Habitat Social et Garantie Habitat Classique), l’apport personnel (minimum de 5%) constitue encore un frein pour bon nombre de citoyens ayant un revenu inférieur à 500 000 CFA. En allouant une partie des revenus futurs issus des hydrocarbures (projet de loi en cours) à cet instrument, l’on pourrait augmenter la quotité de garantie du FONGIP et baisser sensiblement le niveau d’apport personnel. Un moyen d’inciter les citoyens à accéder plus facilement au logement notamment les primo-accédants

Quel avenir pour l’immobilier résidentielet commercial Il est important de noter que le Sénégal est un pays pétrolier mais n’est pas une puissance pétrolière. En raison des réserves d’hydrocarbures moins importantes que la plupart des grands pays producteurs qui peuvent compter plusieurs milliards de barils, le Sénégal serait plutôt dans une démarche de rationnalisation des revenus futurs que dans une logique d’investissement massif sur plusieurs pans de son économie notamment l’habitat. Il est évident que l’immobilier connaitra chaque année un développement sans nul précédent, néanmoins la situation ne présage pas pour le moment un rythme vertigineux de construction et de surcapacité dans le résidentiel et le commercial contrairement aux pays du Golfe.

3

L'oeil de l'expert

Ringier Sénégal et l’ONES: un partenariat fécond au service du développement immobilier Par Mohamed Lamine SARR, Expert Immobilier Agréé Président de la section immobiliere de l’ONES

C’est une belle perspective que l’Ordre National des Experts du Sénégal et Ringier Sénégal viennent d’offrir aux acteurs du secteur de l’immobilier et de ses diverses applications :

  • • Acquéreurs/vendeurs de biens
  • • Investisseurs privés
  • • Investisseurs institutionnels
  • • Coopératives d’habitat
  • • Experts immobiliers
  • • Promoteurs
  • • Gestionnaires immobiliers

L’ONES, à travers sa section immobilière et MaMaison.sn ont convenu d’un partenariat axé sur un partage d’expérience et d’expertise, une communion de ressources intellectuelles et de logistique informative tendant à structurer une plateforme interactive avec le public sur les grandes questions qui fondent l’actualité immobilière au Sénégal.

On a souvent coutume d’insister sur toute l’importance que revêt la part du budget des ménages aussi bien au niveau de l’investissement immobilier locatif que de l’investissement immobilier transactionnel.

Toutefois, il convient aussi de souligner que face à la complexité de la procédure d’acquisition, le consommateur immobilier est souvent isolé en face d’une série d’acteurs professionnels qui constituent les différents maillons de la longue chaine des procédures juridiques, techniques et financières en cours dans le secteur.

Il était alors normal que les experts immobiliers, acteurs centraux dans le dispositif de l’investissement immobilier, s’investissent aux cotés de professionnels de la communication immobilière comme MaMaison.sn pour offrir, de façon périodique, toutes

les informations nécessaires aux investisseurs, aux acquéreurs de biens immobiliers et fonciers, toutes les informations préalables nécessaires pour créer un circuit d’investissement sécurisé et fiabilisé.

Au même titre que se nourrir, se vêtir et dormir, se loger est un besoin essentiel de l’humain qui cherchera toujours à avoir un toit. Conséquemment, le marché immobilier est un secteur qui sera toujours en demande. Il y aura évidemment plusieurs aspects à prendre en considération lors des analyses effectuées préalablement aux prises de décisions tels que l’économie, l’âge de la population, le développement urbain, etc… Cependant, au-delà de cette analyse sommaire, il est fortement recommandé de s’octroyer les services d’un expert immobilier expérimenté pour une meilleure définition des stratégies d’investissement correspondant le plus à votre profil Face à la stagnation des marchés financiers et au bas niveau des taux de placements financiers, l’immobilier garde quand même la côte. De par son coté tangible, l’investissement dans la pierre reste toujours aussi attractif, malgré des prix élevés qui continuent de s’apprécier dans les grandes villes (Dakar, Thies, St Louis, Mbour).

C’est toujours une bonne solution pour se doter d’un capital et se constituer à terme des revenus futurs. Plusieurs variables et autres critères d’analyse s’imposent comme des prérequis à respecter avant une décision définitive notamment : • L’effet de levier • L’encadrement des loyers • Le poids de la fiscalité La décision dépend aussi du type d’investissement souhaité, des objectifs assignés, du mode de financement, du montant du capital. Si la décision finale a été prise après une appréciation des paramètres énumérés, alors vous avez toutes les chances de mener votre opération à bon point. Tout ceci, pour mettre le doigt sur l’importance cruciale que revêt l’information immobilière. Maaison.sn et l’Ordre Nationale des Experts du Sénégal l’ont compris et décident de nouer un partenariat stratégique qui place l’information au coeur de l’analyse préalable à la prise de décision.

4

Conseils d’agent

Le renouvellement du bail commercial Par Cathy SUAREZ, Directrice REGIE IMMOBILIERE MUGNIER & Cie Présidente de l’ANAIS

Le bail commercial à durée déterminée est régi par les dispositions de l’acte uniforme relative au droit commercial

Le bail est-il systématiquement reconduit?

Un locataire ayant acquis le droit au bail pour avoir occupé les lieux durant deux ans, a le droit de demander le renouvellement de son contrat en respectant les dispositions suivantes de l’acte uniforme : ‘‘ ARTICLE 124- Dans le cas du bail à durée déterminée, le preneur qui a droit au renouvellement de son bail en vertu de l’article 123 [...] peut demander le renouvellement de celui-ci, par signification d’huissier de justice ou notification par tout moyen permettant d’établir la réception effective par le destinataire, au plus tard trois mois avant la date d’expiration du bail ’’.

Si vous avez oublié de demander le renouvellement du bail

Le preneur qui n’a pas formulé sa demande de renouvellement dans le délai est déchu du droit au renouvellement du bail.

Si vous avez formulé votre demande de renouvellement et que le bailleur n’y a pas répondu

En ce qui concerne le bailleur, l’article précité dit expressément : ‘‘ Le bailleur qui n’a pas fait connaître sa réponse à la demande de renouvellement au plus tard un mois avant l’expiration du bail est réputé avoir accepté le principe du renouvellement de ce bail ’’.

Si vous avez formulé votre demande de renouvellement et que le bailleur le refuse

‘‘ARTICLE 126 - Le bailleur peut s’opposer au droit au renouvellement du bail à durée déterminée ou indéterminée en réglant au locataire une indemnité d’éviction.

A défaut d’accord sur le montant de cette indemnité, celle-ci est fixée par la juridiction compétente en tenant compte notamment du montant du chiffre d’affaires, des investissements réalisés par le preneur, de la situation géographique du local et des frais de déménagement imposés par le défaut de renouvellement ’’.

L’indemnisation n’est pas systémtique

Les seules exceptions à cette règle d’indemnisation sont prévues et explicitées par les dispositions dudit acte uniforme ci-après

‘‘ ARTICLE 127- Le bailleur peut s’opposer au droit de renouvellement du bail à durée déterminée ou indéterminée, sans avoir à régler d’indemnité d’éviction, dans les cas suivants :

1°) s’il justifie d’un motif grave et légitime à l’encontre du preneur sortant. Ce motif doit consister soit dans l’inexécution par le locataire d’une obligation substantielle du bail, soit encore dans la cessation de l’exploitation de l’activité.

Ce motif ne peut être invoqué que si les faits se sont poursuivis ou renouvelés plus de deux mois après une mise en demeure du bailleur, par signification d’huissier de justice ou notification par tout moyen permettant d’établir la réception effective par le destinataire, d’avoir à les faire cesser.

2°) s’il envisage de démolir l’immeuble comprenant les lieux loués, et de le reconstruire. Le bailleur doit dans ce cas justifier de la nature et de la description des travaux projetés

Le preneur a le droit de rester dans les lieux jusqu’au commencement des travaux de démolition, et il bénéficie d’un droit de priorité pour se voir attribuer un nouveau bail dans l’immeuble reconstruit. Si les locaux reconstruits ont une destination différente de celle des locaux objet du bail, ou s’il n’est pas offert au preneur un bail dans les nouveaux locaux, le bailleur doit verser au preneur l’indemnité d’éviction prévue à l’article 126 [...] ’’.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur : www.mamaison.sn/actualites/ et sur nos pages Facebook et LinkedIn.

5

Immobilier et Diaspora

Le rapport entre les femmes émigrées et l’investisement immobilier Par Fatoumata Diop LO, CEO AFSI INTERNATIONAL - SISAP

Il est plus que jamais important d’évoquer le rapport entre les femmes émigrées et l’investissement immobilier dans leur pays d’origine. Mais avant cela, je rends hommage à toutes ces femmes d’ici et d’ailleurs qui, sans relâche, contribuent à créer un véritable leadership féminin

Le nouveau visage de l’immigration féminine

Les émigrés sont aujourd’hui majoritairement des femmes, qui n’hésitent plus à partir seules, en célibataires avant d’être rejointes plus tard par leur conjoint. Les immigrés en Europe étaient principalement des hommes. Les femmes n’ont été majoritaires que dans les années 2000, atteignant selon les pays plus la moitié de la population émigrée.

Le regroupement familial n’est plus le seul motif de leur arrivée sur le sol européen, américain et même asiatique. Elle n’est puis caractérisée par le simple fait de rejoindre un mari. Aujourd’hui, elles sont entrepreneures, cadres, professions libérales, dirigeantes d’association.

Une fois quelle arrivent à accéder à une certaine autonomie sociale et financière, leur idée première est de se constituer un patrimoine au pays.

Les défis du projet d’achatl

Pour les femmes émigrées, le parcours d’achat n’est pas aisé. Dès les prémices du projet, des questions plus ou moins à caractère social se posent à elles notamment pour celles qui sont mariées. Doivent-elles recueillir nécessairement nécessairement le consentement de leur époux? Doivent-elles passer outre ? Doivent -elles acheter avec leur mari ? Quelle sera la réaction de leur époux ou entourage face à ce projet d’achat ?

Tant de questions qui démontrent la complexité d’être femme émigrée et vouloir acquérir un bien immobilier au pays. Nous savons que beaucoup de femmes émigrées choisissent ou se résignent à mener leur projet immobilier à l’insu de leur conjoint.

Un intérêt grandissant pour l’acquisition

Pour la femme émigrée, acheter sa propre maison est une évidence. Les femmes de la diaspora ont longtemps manifesté leur intérêt pour l’acquisition de maison au Sénégal, le nombre de coopératives d’habitat qui pour la majorité sont composées de femmes en témoigne aisément.

Les raisons de prêter plus d’attention à cette nouvelle clientèle

Les femmes émigrées sont profondément attachées à leur pays d’origine. Lorsqu’elles sont en couple, elles sont en général les premières à prendre conscience de la nécessité d’un investissement immobilier au pays. Très souvent, elles sont à l’origine de la décision d’achat.

Une transaction immobilière, c’est souvent une affaire de longue haleine. La persévérance des femmes est un véritable atout ; elles sont capables de porter des projets d’investissement qui se déroulen souvent sur une longue période (4, 5 ou 6mois) sans

perdre de vue leur objectif. En réalité, se lancer dans un investissement immobilier est plus une affaire de volonté et de force que de genre. Les femmes sont exigeantes, à l’écoute et leur projet immobilier ne souffre d’aucun compromis.

Une approche nouvelle

Face à cette féminisation de la clientèle, les professionnels doivent s’adapter par leur communication et par leur plan marketing.

Plusieurs femmes de la Diaspora dont moi-même porterons sur les fronts baptismaux une nouvelle association dénommée ‘‘ Initiatives Diasporas ’’. Il s’agira d’être une plateforme collaborative visant à créer un réseau solidaire et à garantir un accompagnement à toutes les femmes de la diaspora particulièrement dans leurs projets immobiliers.

La première action de l’association consistera à mettre en place une solution d’épargne originale et de long terme permettant à chaque membre de bénéficier d’un apport pour la réalisation de son projet d’acquisition.

Les femmes de la diaspora sont depuis toujours des actrices du développement économique de l’Afrique. À leur manière, elles contribuent à façonner l’Afrique de demain.

Il était important, par cette tribune, d’appeler l’ensemble des acteurs du monde immobilier ainsi que les pouvoirs publics à faciliter et à accompagner leur accession à la propriété au Sénégal.

6

Décoration intérieure

Cinq couleurs tendance en 2019

Quoi de mieux que de faire de la déco tout en recyclant ? C’est toujours l’occasion de créer des objets originaux et uniques, tout en considérant l’aspect écologique. Si jamais vous avez de vieux pneus sous la main, ne les jetez pas! Vous seriez étonnés du nombre de choses que l’on peut créer avec. Voici 4 idées pour vous.

Une table Pour créer une jolie table de jardin, vous avez besoin d’un ou de deux pneus et d’une plaque (en bois ou en verre, au choix). Vous pouvez commander la plaque chez un menuisier à moindre coût, à moins que vous n’ayez les aptitudes pour la tailler vous-même. Il vous suffira ensuite de superposer le tout selon la hauteur voulue. Une fois que votre table est prête, n’oubliez pas de la décorer comme il se doit!

Un pot de fleurs Une idée simple et efficace. Pourquoi ne pas réutiliser vos pneus pour en faire des pots de fleurs? Il vous suffit de les peindre après les avoir bien nettoyés au préalable. Vos nouveaux pots de fleurs sont prêts! Cela peut aussi vous aider à séparer vos cultures si jamais vous faites du micro-jardinage.


Vous pouvez également réaliser une jardinière en suspension en accrochant juste un pneu à un mur.

Un pouf Les poufs sont toujours pratiques et décoratifs, que ce soit dans une chambre ou dans un salon. Au lieu d’en acheter, fabriquez les vousmême à l’aide de pneus! L’option la plus simple reste de tendre et de recouvrir entièrement le pneu avec du tissu.


Vous pouvez le remplir de morceaux de tissu ou de mousse au préalable. L’autre option consiste à “fermer” le pneu avec deux planches puis d’y déposer un coussin. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi y fixer des pieds.

Une balançoire Il y a des enfants à la maison? Créez leur une balançoire! L’idéal est d’avoir un arbre ou une structure en fer solide pour l’y accrocher. Pour la concevoir, il vous suffit d’accrocher au pneu des chaînes que vous trouverez en quincaillerie. Attention cependant à réaliser l’opération avec beaucoup de soin et de tester la balançoire une fois prête.


7

Partenaires MaMaison.sn

Services : vente et location de biens immobiliers de prestige 33 864 72 12 - 77 284 78 78 Sacré Coeur Keur Gorgui, Immeuble Hermès 4, Apt 97 [email protected] www.habiterbiz.mamaison.sn

8

senegindia sa