Zoom sur l’exploitation type d’un plateau de bureau

  | 4 min read
0
Comments
159
Zoom sur l'exploitation type d'un plateau de bureau
Zoom sur l'exploitation type d'un plateau de bureau

L’immobilier de bureau se développe progressivement grâce à la demande croissante de startups ou de structures cherchant à optimiser leurs coûts de gestion. M. Stan BEULEU, Directeur d’AFRICA OUTSOURCING nous donne sa perspective de la gestion et l’exploitation type d’un plateau de bureaux.

MaMaison.sn – Présentez AFRICA OUTSOURCING à nos lecteurs ?

AFRICA OUTSOURCING est une société qui opère depuis 2012 dans l’accompagnement à l’international. Notre mission première est d’accompagner les entreprises étrangères,  en quête d’implantation sur un pays que nous couvrons, afin de bénéficier de services visant leur formalisation et leur croissance.

MaMaison.sn – Quels services proposez-vous ?

AO propose des bureaux partagées ou fermées avec tout les commodités nécessaires (internet, salle de réunion, cuisine, espace de détente) ; tout le confort d’une entreprise normale. Au delà des bureaux, nous proposons la domiciliation (adresse, boite postale, standard téléphonique..), un personnel qualifié, des services liés à la communication, la comptabilité et la logistique.  Nous organisons également des afterworks, des séances de partage d’expériences et de réseautage entre autres évènements.

Ces services sont destinées à quatre catégories de clients:

  • Les expatriés : ils sont constitués essentiellement d’entreprises étrangères qui veulent réduire leurs coûts d’implantation et les risques en intégrant cet espace qui est déjà opérationnel.
  • Les professions libérales : Avocats, comptables, écrivains, informaticiens, etc…
  • Les entrepreneurs : ce sont les porteurs de projets novateurs qui souhaitent un accompagnement dans la création de leur entreprise.
  • Les entreprises surbookés souhaitant délocaliser leurs activités ou externaliser certains de leurs projets ont recours temporairement à un incubateur pour la durée de vie d’un projet.

Aussi, avons-nous mené beaucoup d’activités aussi bien pour les grandes entreprises sur des projets majeurs (étude de marché, représentation, consultance en management…) que pour les petites entreprises pour lesquelles nous proposons de petits espaces de travail dans un environnement équipé.

MaMaison.sn – Comment se porte le segment de l’immobilier de bureau au Sénégal ?

Ce segment est fortement influencé par l’évolution globale du secteur de l’immobilier. Il y a deux catégories d’acteurs: les constructeurs et les exploitants. AO fait partie de la seconde catégorie.

Il y a 5 ans, ce segment était encore réservé au Sénégal à une certaine élite et à un public d’expatriés. Ce concept neuf a été introduit grâce à l’évolution de la perception de l’entreprise et notamment par sa dématérialisation qui s’est accélérée ces dernières années dans le monde. A AFRICA OUTSOURCING, la capacité d’accueil peut aller jusqu’à près de 20 entreprises pour des surfaces d’occupation à partir de 6m². Les bureaux louées varient selon plusieurs paramètres: la taille de l’entreprise, son activité, son budget et ses exigences de confort. Les prix proposés par la majeure partie des exploitants au Sénégal incluent les commodités précitées et les charges collectives (eau, électricité, entretien, maintenance). La location d’un bureau peut être facturée à l’heure (pour une activité ponctuelle) ou mensuellement.

MaMaison.sn –  Pour le cas de AO qui est spécialisée dans le coworking, comment adaptez-vous la répartition spatiale de vos bureaux à la forte demande ?

L’avantage du coworking est la flexibilité. Nous pouvons d’un jour à l’autre passer d’un bureau totalement vide à un bureau équipé selon les besoin du client. Avec la flexibilité, les aménagements de tout genre s’avèrent possibles. Quand bien même notre capacité d’accueil est limitée, la règle est d’adapter l’espace en fonction des besoins de la clientèle.

 

Ahmet Lo
Sales & Ops Manager à MaMaison.sn. Passionné d'immobilier et professionnel du secteur depuis plus de 10 ans, je suis en charge de la lettre d'information sectorielle qui a vocation à rassembler du contenu et des analyses pour tous les professionnels du secteur de l’immobilier au Sénégal.
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here