S’inspirer de Célèbres Architectures pour Créer de Nouveaux Bâtiments

  | 7 min read
0
Comments
165
S’inspirer de l’Architecture Moderne pour Créer de Nouveaux Bâtiments
S’inspirer de l’Architecture Moderne pour Créer de Nouveaux Bâtiments

En tant qu’architecte, il est essentiel de s’inspirer d’autres disciplines de temps en temps. Le monde de l’architecture moderne et contemporaine, par exemple, a produit des monuments vraiment impressionnants à l’ingéniosité humaine et à la sensibilité esthétique qui valent certainement le détour.

Nous avons rassemblé une sélection de l’architecture la plus célèbre des 150 dernières années (en mettant l’accent sur le contemporain) et les avons organisés selon 10 principes de d’architecture qu’ils démontrent, en prenant soin de garder une certaine créativité dans leurs travaux. Les voici:

Technologie d’essai

L’invention de l’acier au milieu du 19ème siècle a permis à l’architecture, qui était auparavant basée dans la maçonnerie en pierre, de s’élever à de nouveaux sommets. Le Crystal Palace de Sir Joseph Paxton, construit en 1854 entièrement en acier et en verre, célébra triomphalement ce nouveau potentiel et, en 1889, la Tour Eiffel l’exploita pour devenir la plus haute structure du monde à 323 mètres.  Du 19ième siècle à nos jours, bien de structures verticales dans tous les coins du monde ont repoussé les limites de la hauteur jusqu’à l’érection du plus haut bâtiment à ce jour qu’est le Burj Khalifa d’Adrian Smith à Dubaï, qui s’élève à 828 mètres au-dessus du sol.

La Tour Eiffel, Paris (Gustave Eiffel)
La Tour Eiffel, Paris (Gustave Eiffel)

Pliez les règles

Les gratte-ciels ont traditionnellement été verticaux – jusqu’à ce que l’entreprise d’architecture OMA , dirigée par Rem Koolhaas, conçoit le siège de la China Central Television à Pékin. La structure révolutionnaire est une boucle composée de 6 parties, dont 3 sont horizontales.

Siège de la télévision centrale de Chine, Beijing (OMA)
Siège de la télévision centrale de Chine, Beijing (OMA)

Déroger à vos principes

Le modernisme n’est pas connu pour produire le plus joyeux des bâtiments, mais plutôt celui de l’intégrité intellectuelle. L’école du Bauhaus, qui a fonctionné entre 1919 et 1933 en Allemagne, a adopté des principes stricts de minimalisme et de fonctionnalité pure, et ses praticiens s’y sont accrochés, quelle que soit leur résistance.

Le Seagram Building de Ludwig Mies van der Rohe à Manhattan, érigé en 1958, est un parfait exemple du style international. À seulement 20 pâtés de maisons, le cube brutaliste de Marcel Breuer pour le Whitney Museum of American Art qui a  fièrement agacé ses voisins chics de Madison Avenue pendant près de 50 ans.

Le Whitney Museum of Art Art de New York (Marcel Breuer)
Le Whitney Museum of Art Art de New York (Marcel Breuer)

Esquissez vos concepts

Il y a une idée fausse selon laquelle l’architecture est un art purement rationnel, basé sur les mathématiques et l’ingénierie avec juste la moindre marge laissée à l’esthétique pour entrer dans l’équation. Certains architectes ont, néanmoins, su prouver le contraire pas leur travail de croquis.

Zaha Hadid, architecte irako-britannique, met un accent particulier sur la forme. Ses bâtiments, comme le Musée MAXXI à Rome, commencent souvent par des croquis abstraits ( ou même des peintures)

Light Pavilion, Chengdu (Lebbeus Woods)
Light Pavilion, Chengdu (Lebbeus Woods)

Résoudre des problèmes

Les grands créatifs pensent souvent au design en termes de résolution de problèmes. C’est certainement le cas de la société néerlandaise innovante UNStudio . Dans leur travail pour l’aéroport de Bruxelles, ils ont été chargés de créer un passage qui : 

  1. relie de manière transparente trois structures disparates,
  2. accueille les flux de passagers, les processus opérationnels et de sécurité,
  3. crée une nouvelle pièce pour les espaces commerciaux.

L’ambition de Bruxelles de devenir un pôle de transport européen. Leur design à couper le souffle fait tout cela et plus encore.

Brussels Airport Connector, Brussels (UNStudio)
Brussels Airport Connector, Brussels (UNStudio)

Faites-vous remarquer

Dans le domaine architectural, le mot «iconique» est beaucoup entendu ces jours-ci, mais pour de nombreuses réalisations architecturales, il semble vraiment approprié. Particulièrement ces dernières années, des bâtiments à l’aspect distinctif sont devenus un moyen d’identifier une ville ou une région entière.

L’Opéra de Sydney, par exemple, fonctionne essentiellement comme l’identité de la ville. Jørn Utzon, un architecte danois peu connu, a surpassédes douzaines de firmes d’architecture célèbres  avec son design aéré, qui a été soumis dans le cadre d’une compétition internationale.

Le bâtiment de Richard Rogers pour Lloyd’s of London, un marché de l’assurance fondé en 1688, est l’un des immeubles les plus curieusement futuristes que l’entreprise ait jamais construits.

Sydney Opera House, Sydney (Jørn Utzon)
Sydney Opera House, Sydney (Jørn Utzon)

Commuter les engrenages

Il n’y a pas de règles qui stipule qu’un artiste doit choisir un style et s’y tenir. Certains des penseurs créatifs les plus inspirants font des changements brusques, et personne ne le représente mieux que Frank Gehry.

Alors qu’il était récemment connu pour ses maîtres de flamboyant, comme le musée Guggenheim de Bilbao – un style architectural complexe et sophistiqué – Gehry a conçu un musée à l’architecture minimaliste pour respecter le paysage urbain de Los Angeles avec l’espoir que le grapheurs de LA y ajoute leur touche artistique..

 

 

Guggenheim, Bilbao (Frank Gehry)
Guggenheim, Bilbao (Frank Gehry)
Danziger Studio, Los Angeles (Frank Gehry)
Danziger Studio, Los Angeles (Frank Gehry)

Attention à votre environnement

Ce principe est assez simple. L’architecture entre toujours dans un environnement préexistant, et à son tour affecte son environnement par la consommation d’énergie, entre autres choses. Certains des meilleurs architectes du siècle passé ont mis ces préoccupations au premier plan.

Falling Water, le chef-d’œuvre de Frank Lloyd Wright en 1935, est une maison rurale construite à flanc de colline sans déranger son environnement – y compris une chute d’eau qui coule en dessous. La California Academy of Sciences de Renzo Piano au Golden Gate Park de San Francisco, quant à elle, est célèbre pour son «toit vivant» – un véritable jardin qui contribue à réduire l’empreinte carbone du bâtiment.

Académie des sciences de Californie, San Francisco (Renzo Piano)
Académie des sciences de Californie, San Francisco (Renzo Piano)

Recycler

Plutôt que de simplement démolir et recommencer à zéro, recyclez !

Le parc Highline de New York est un exemple inspirant de la réaffectation d’une structure existante.

Il y a seulement quelques années, il s’agissait d’une voie ferrée abandonnée envahie par les mauvaises herbes et les arbustes, qui devait être démolie. Mais avec l’aide d’un cabinet d’architectes et d’une agence d’architecture de paysage, il a été transformé en un parc immensément populaire.

Un phénomène tout aussi impressionnant est la réutilisation de conteneurs d’expédition industriels dans des unités architecturales pour des maisons ou des immeubles d’habitation.

La Highline, New York (Diller Scofidio + Renfro)
La Highline, New York (Diller Scofidio + Renfro)

Combinez nouveau et ancien

Quiconque a fait du travail d’image de marque est probablement familier avec la tâche de créer quelque chose de nouveau qui sera toujours en continuité, ou qui aura besoin de coexister avec le système qui a précédé. En architecture, ce défi peut prendre une dimension littérale.

Hearst Corporation voulait construire un gratte-ciel sur son site de Midtown à Manhattan, mais ne voulait pas perdre la belle façade historique de son ancien bâtiment. L’agence d’architecture Foster + Partners a promis de les laisser faire les choses dans les deux sens: ils ont vidé l’ancien bâtiment tout en préservant la façade, et ont tout simplement planté une nouvelle tour brillante en plein milieu de celle-ci.

Le musée Stedelijk d’Amsterdam a fait face à un défi similaire. Il voulait étendre sa collection d’oeuvres d’art contemporaine dans bâtiment annexe qui serait élégant et moderne, tout en s’intégrant au bâtiment principal, qui a été créé au 19ème siècle dans un style architectural datant du 16ème siècle.

Musée Stedelijk, Amsterdam (Benthem Crouwel)
Musée Stedelijk, Amsterdam (Benthem Crouwel)

Et vous… Quel type d’architecture vous inspire?

Yasmine Ngandu
Yasmine Ngandu, community marketer pour MaMaison et Expat-dakar. Passionnée par l’univers des réseaux sociaux, particulièrement le community management et les nouveaux leviers marketing. Véritable produit de la génération "Y", J’arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2010…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here