Comment Revoir l’Architecture au Sénégal ?

  | 5 min read
0
Comments
1371

 

Aujourd’hui, Monsieur Souleymane Hann Architecte de Bâtiment au Sénégal répond à nos questions sur comment construire une maison de rêve au sénégal.

Monsieur Souleymane Hann Architecte de Bâtiment au Sénégal
Monsieur Souleymane Hann Architecte de Bâtiment au Sénégal

Quel constat faites-vous sur la manière de construire qu’adoptent les Sénégalais ?

Une architecture similaire domine partout dans le pays. D’une manière générale, les Sénégalais ont une façon de construire plutôt uniforme. Pour une famille, le logement est un espace de vie et d’émancipation et de ce fait, il doit répondre à certaines exigences vitales. L’accès à un logement convenable est reconnu sur le plan international comme un droit de l’homme, au même titre que l’habillement, la nourriture,  c’est un besoin fondamental. Cependant au Sénégal, c’est encore une question sur laquelle les populations n’accordent pas trop d’attention. En effet, aujourd’hui encore, certaines questions subsistent quand il s’agit de normes de construction, d’adoption de bons plans architecturaux…En général, les populations construisent selon leurs besoins et non suivant des normes architecturales prédéfinies, comme il en est le cas dans certains pays.

Aujourd’hui l’immobilier est un secteur en pleine expansion et les Sénégalais ont des goûts de plus en plus élevés, mais est-ce qu’il est possible de construire ici des maisons d’une architecture assez osée ?

Il faut d’abord comprendre que construire en pleine ville des maisons d’une architecture assez osée au Sénégal et plus particulièrement à Dakar est quelque chose qui rebute les acquéreurs comme les constructeurs individuels car les contraintes sont importantes. Le plus difficile est de trouver le terrain idéal. À Dakar par exemple, la plupart des surfaces de terrain tient sur du 150m² et des projets architecturaux de genre assez osé, vraiment inspirés, nécessitent des surfaces de terrain plus étendues que ça. Ce qui fait que  les porteurs de ce genre de projet sont souvent obligés de se tourner vers le rachat de terrains sur lesquels tiennent déjà des bâtiments pour ensuite les démolir. Et c’est là que réside un des obstacles majeurs, car cela engendre des dépenses vraiment élevées. Et après avoir comparé les surfaces de terrain en vente avec des projets architecturaux de grande envergure, débute pour l’architecte un véritable challenge qui est celui de parvenir à concevoir des maisons avec une grande surface habitable, tout en conservant une bonne compacité au vue de l’étroitesse des terrains.

Quels sont les styles de construction les plus en vue au Sénégal ?

Là, c’est une question relative. On a vu dernièrement que les émigrés reviennent aux pays avec des plans phénoménaux, qui captent la vue. De même, dans certaines villes comme Saint-Louis et les quartiers de Dakar Plateau, domine une architecture occidentale héritée de la colonisation. Par contre, entre la période 1960 et les années 1995, les fortes migrations internes ont provoqué l’extension rapide de la ville. En conséquence de quoi, est apparue une manière uniforme de construire qui relève du besoin et non d’un désir d’embellir.

Qu’est-ce que vous proposez pour une architecture plus innovante, plus de maisons de rêve au Sénégal ?

Même avec ces surfaces de terrain relativement petites, la chose est faisable et l’exemple du des micro-parcelles au Japon en est la plus concrète. On a vu qu’au Japon, la densification de la population leur a fait adopter une architecture particulière sure mesure et innovante. De même, à Dakar des solutions de ce genre sont possibles. Pour qu’un tel défi soit réalisable au Sénégal, il faudrait au préalable édifier les bases solides d’un bon cadre urbain, redéfinir les règles de construction et veiller à leur stricte application. Plusieurs  solutions peuvent permettre d’optimiser au maximum la construction sur un petit terrain. Tout d’abord, avoir un terrain de petite taille, doit vous permettre de réduire votre budget. Ainsi, vous pourrez économisez dès le départ sur votre projet global. De plus, en construisant une maison sur un terrain de petite taille, vous pourrez bien entendu créer une terrasse, bénéficier d’un balcon de plus ou moins grande taille. Pour gagner de la place, mieux vaut vous orienter vers la construction à plusieurs niveaux. Grâce à cette option, vous pourrez avoir plus de place dans votre maison. Privilégiez  davantage les maisons à étage plutôt que les maison de plain pied.

Mohamed Fall
Mohamed Fall est un jeune blogueur professionnel qui a fait ses études supérieures à l’Ufr Crac de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. Exerce en tant blogueur pour Expat-Dakar et spécialiste de l’immobilier au Sénégal pour MaMamaison.sn.
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here