Pétrole au Sénégal : quel impact sur l’immobilier ?

  | 4 min read
0
Comments
666
Pétrole au Sénégal : quel impact sur l'immobilier ?

À la veille de l’exploitation prochaine des hydrocarbures au Sénégal, devrait-on s’attendre à un changement de la structure de l’économie ? Comment seront répartis les revenus issus des ces ressources? Quelles seraient les attentes possibles pour le secteur de l’habitat ? MaMaison.sn s’est penchée sur ces questions.

La place des hydrocarbures dans l’économie du pays

LI Juin
Source : cospetrogaz.sn

Le secteur des hydrocarbures (pétrole et gaz) est le socle des économies modernes. Un véritable levier de développement économique. Pour le cas du Sénégal, parmi les gisements pétroliers découverts, celui du réservoir SNE est évalué à 563 millions de barils. Quant au gaz naturel, 3ème source énergétique la plus utilisée dans le monde, il permettra :
• la production d’électricité,
• à servir de matière première pour l’industrie chimique (pétrochimie, raffinage),
• la création de richesses et de stimuler la croissance économique.

A la lumière de ces importantes découvertes et des retombées attendues sur les 30 prochaines années, une gestion rigoureuse s’impose pour que l’effet soit suffisamment impactant sur l’économie du pays et particulièrement chez les citoyens.

Selon energie.gouv.sn, c’est dans cette optique le président de la République Macky Sall a déclaré que ‘‘ l’exploitation prochaine des ressources pétrolières et gazières de notre pays viendra en appoint aux autres secteurs stratégiques pour amplifier la croissance et le développement ’’. Des revenus équitablement partagés éviteraient ainsi le syndrome hollandais qui désigne un développement introverti du secteur des hydrocarbures au détriment d’autres secteurs de l’économie.

L’impact socio-économique

Le secteur des hydrocarbures devrait contribuer au développement économique et social en procurant des revenus budgétaires à l’Etat lui permettant de favoriser l’amélioration des conditions de vie des sénégalais notamment :
• l’accessibilité à l’énergie pour tous,
• l’abaissement du prix des transports (bien que certains experts n’y voient pas la nécessité compte tenu des conséquences),
• une amélioration plus ou moins sensible du pouvoir d’achat.

L’activité des hydrocarbures permet également la création de milliers d’emplois directs et indirects dans le secteur. Une marge de manœuvre pour la politique d’accès au logement social.

Une marge de manœuvre pour la politique d’accès au logement social

La situation alarmante du déficit de 300 000 logements devrait être une occasion de prêter une attention particulière à un instrument comme le FOGALOG (fonds spécial pour alléger les conditions d’accès au logement).

En effet, parmi les conditions des deux produits de garanties proposées (Garantie Habitat Social et Garantie Habitat Classique), l’apport personnel (minimum de 5%) constitue encore un frein pour bon nombre de citoyens ayant un revenu inférieur à 500 000 CFA. En allouant une partie des revenus futurs issus des hydrocarbures (projet de loi en cours) à cet instrument, l’on pourrait augmenter la quotité de garantie du FONGIP et baisser sensiblement le niveau d’apport personnel. Un moyen d’inciter les citoyens à accéder plus facilement au logement notamment les primo-accédants.

Quel avenir pour l’immobilier résidentiel et commercial ?

Il est important de noter que le Sénégal est un pays pétrolier mais n’est pas une puissance pétrolière. En raison des réserves d’hydrocarbures moins importantes que la plupart des grands pays producteurs qui peuvent compter plusieurs milliards de barils, le Sénégal serait plutôt dans une démarche de rationalisation des revenus futurs que dans une logique d’investissement massif sur plusieurs pans de son économie notamment l’habitat.

LI Juin 1

Il est évident que l’immobilier connaîtra chaque année un développement sans nul précédent, néanmoins la situation ne présage pas pour le moment un rythme vertigineux de construction et de surcapacité dans le résidentiel et le commercial contrairement aux pays du Golfe.

Ahmet Lo
Sales & Ops Manager à MaMaison.sn. Passionné d'immobilier et professionnel du secteur depuis plus de 10 ans, je suis en charge de la lettre d'information sectorielle qui a vocation à rassembler du contenu et des analyses pour tous les professionnels du secteur de l’immobilier au Sénégal.
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here