Mes meubles « Made in Senegal »

  | 3 min read
0
Comments
1977

« Quand j’achète un meuble, je me rends automatiquement dans un magasin de décoration. Certes, c’est plus cher mais le design est plus beau, plus épuré. Nos menuisiers font dans un style assez grossier, je trouve »,

nous dit Lamine. Il est vrai que ce qui est souvent reproché aux meubles locaux, c’est leur manque de finesse, de raffinement et de recherche créative.  Et l’opinion de Lamine est partagée par un bon nombre de Sénégalais, qui rechignent à acquérir de plus en plus à acheter des chambres à coucher ou salons chez les menuisiers.

Une situation aux conséquences directes sur la main-d’oeuvre locale dont la clientèle se fait rare. Et pourtant la qualité des meubles importés est remise en cause par les menuisiers locaux.

« Certes, les meubles importés sont beaux mais ils ne sont pas aussi solides que ceux que nous fabriquons ici. “, avance Abdou, menuisier qui expose ses œuvres sur le Canal 4 de Fass en face du Lycée Delafosse.

Effectivement, beaucoup reconnaissent que sous le vernis des meubles venus d’ailleurs, se cache souvent un bois de moindre qualité, rapidement usé. Là où les menuisiers sénégalais travaillent des bois massifs tels que le bois rouge, le fraqué, le bois samba ou le Djibouti.

« Nous sommes aussi beaucoup moins chers que ces contrefaçons, assène Malick. Nos meubles sont à la portée de toutes les bourses. Avec 500 000 Fcfa, nous pouvons fabriquer une chambre à coucher complète avec une armoire à 6 battants, là où les magasins affichent plus d’un million ».

Assane renchérit et se justifie sur les prix des meubles importés :

« Nos prix sont jugés exorbitants car nous avons beaucoup de coûts à supporter : le transport, la douane, la location d’un entrepôt et d’un magasin ».

Une de nos richesses, en Afrique, ce sont ses essences de bois. Et nos menuisiers ont un savoir-faire qu’ils ont tiré d’écoles de formation ou de  mentors chevronnés. Notre tour d’horizon nous a fait entrevoir des pièces de collection qui embelliraient à coup sûr vos intérieurs. Portes, fenêtres, bibliothèques, lits d’enfants ou placards sur mesure sont des valeurs sûres parmi les produits locaux.

Alors pourquoi ne pas leur confier plus? Il suffit de participer à l’amélioration de leur travail. Certains clients l’ont compris. Ils n’hésitent pas à copier des modèles de lits, d’étagères ou autres mobiliers sur Internet et de commander leur production auprès des menuisiers locaux.

Certes, leur créativité est « torturée » par ce principe mais il devrait leur servir à avoir un aperçu de ce qui se fait ailleurs et ce qui plait aux Sénégalais pour s’en inspirer et ainsi par le bouche à oreille gagner en clientèle .

 

Mohamed Fall
Mohamed Fall est un jeune blogueur professionnel qui a fait ses études supérieures à l’Ufr Crac de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. Exerce en tant blogueur pour Expat-Dakar et spécialiste de l’immobilier au Sénégal pour MaMamaison.sn.
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here