Immobilier de loisirs : état des lieux

  | 5 min read
0
Comments
194
Immobilier de loisir : état des lieux

L’immobilier de loisirs désigne l’ensemble des activités de gestion et d’exploitation d’établissements affectés aux loisirs de ses occupants. Ces établissements dits d’hébergement touristiques régis par décret ont généré près de 465,9 milliards CFA en 2015 selon l’ANSD, dans un secteur qui se veut compétitif mais qui semble peiné à exploiter tout son potentiel.

Demande d’agrément et accompagnement pour les porteurs de projets hôteliers

Le promoteur qui se propose d’aménager un établissement d’hébergement touristique est tenu d’adresser au Ministre chargé du Tourisme une demande d’agrément accompagnée d’un dossier technique et financier. En revanche, pour les investissements hôteliers sur la petite côte, la SAPCO est l’entité chargée d’accompagner les promoteurs dans leurs projets d’aménagement moyennant des frais d’étude à déposer et des justificatifs sur la capacité financière et technique.

Typologie et classement des établissements d’hébergement touristiques au Sénégal

Typologie et classement des établissements d’hébergement touristiques au Sénégal

Allègement fiscal sur les services hôteliers

Au titre des mesures prises pour l’amélioration de la compétitivité du secteur du tourisme, le gouvernement a, à travers l’article 369 du Code général des impôts, rendu effectif l’allègement fiscal sur les services hôteliers en faisant passer la TVA de 18% à 10%; une décision saluée par le Syndicat patronal de l’industrie hôtelière du Sénégal (SPIHS). Les entreprises touristiques installées dans le pôle touristique de la Casamance bénéficient également de ce statut fiscal spécial (régi par la Loi n° 2015-13 du 03 juillet 2015) mais qui leur est accordé pour une durée de 10 ans à compter de la date de délivrance de l’agrément.

Chiffres clés du parc hôtelier en 2013

Dans le Plan stratégique de développement durable du tourisme au Sénégal (2014 – 2018), le ministère du Tourisme a révélé que “pour un total de 741 réceptifs en 2013, les hôtels font 33,60% du parc, contre 31,04% d’auberges et 24,43% de campements. Les résidences font 10,93% du parc et se retrouvent essentiellement dans la région de Thiès”. Il précise que “cet effectif ne prend pas en compte les nombreux établissements touristiques non autorisés”.

Les maux du secteur hôtelier

Le Plan stratégique informe que le parc hôtelier montre des signes de vétusté appelant à des efforts importants de mise à niveau. La station de Saly Portudal constitue, à cet égard, un exemple frappant. Le parc hôtelier est également menacé dans les régions du littoral par le phénomène de l’érosion côtière qui limite l’essor du tourisme balnéaire. Beaucoup d’hôtels de la station ont perdu une bonne partie de leurs plages et le phénomène touche également le reste du littoral. L’hôtellerie sénégalaise est confrontée à plusieurs difficultés liées notamment au coût élevé des facteurs de production (foncier, taxes aéroportuaires, crédit, eau, électricité, téléphone), à la saisonnalité de l’activité, à la baisse continue des prix du forfait proposé par les agences de voyages émettrices et à la rareté des clients, du fait de la crise économique.

La question du Crédit hôtelier

Le Plan stratégique de développement durable du tourisme a également prévu un instrument de financement du secteur à travers le Crédit hôtelier. L’objectif a été de financer l’aménagement de nouvelles stations touristiques répondant aux standards internationaux. Une dotation initiale de 5 milliards CFA, suivie d’une rallonge de 2,5 milliards CFA en janvier 2018 est jugée insuffisante par les Syndicat patronal de l’industrie hôtelière du Sénégal pour le 2ème secteur économique du pays qui se veut compétitif.

L’arrivée du groupe américain Hyatt Hotels

L’environnement des affaires du Sénégal reste attractif pour des investisseurs du secteur hôtelier. L’APS révèle que le groupe américain Hyatt Hotels viendrait agrandir le parc hôtelier déjà occupé par de grands noms comme Radisson, Pulman ou encore Yaas Hotels. Le Hyatt Centic Dakar sera érigé sur 2 035 m² et abritera 140 chambres. Les maux du secteur hôtelier Le Plan stratégique informe que le parc hôtelier montre des signes de vétusté appelant à des efforts importants de mise à niveau. La station de Saly Portudal constitue, à cet égard, un exemple frappant. Le parc hôtelier est également menacé dans les régions du littoral par le phénomène de l’érosion côtière qui limite l’essor du tourisme balnéaire. Beaucoup d’hôtels de la station ont perdu une bonne partie de leurs plages et le phénomène touche également le reste du littoral. L’hôtellerie sénégalaise est confrontée à plusieurs difficultés liées notamment au coût élevé des facteurs de production (foncier, taxes aéroportuaires, crédit, eau, électricité, téléphone), à la saisonnalité de l’activité, à la baisse continue des prix du forfait proposé par les agences de voyages émettrices et à la rareté des clients, du fait de la crise économique.

Ahmet Lo
Sales & Ops Manager à MaMaison.sn. Passionné d'immobilier et professionnel du secteur depuis plus de 10 ans, je suis en charge de la lettre d'information sectorielle qui a vocation à rassembler du contenu et des analyses pour tous les professionnels du secteur de l’immobilier au Sénégal.
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here