Construire écologiquement, quel matériau utiliser?

  | 5 min read
0
Comments
551
Les écomatériaux, clé de la construction écologique
Les écomatériaux, clé de la construction écologique

Le bâtiment est l’un des secteurs qui consomment le plus d’énergie. Il émet également près de 30 % des gaz à effet de serre. Pour répondre aux enjeux du développement durable, des matériaux de construction alternatifs sont peu à peu privilégiés. Ces écomatériaux de demain permettent la construction des logements moins énergivores et plus respectueux de l’environnement.

Utiliser de la paille comme isolant

Utiliser de la paille comme isolant
Utiliser de la paille comme isolant

L’utilisation de la paille, déchet agricole récolté après les moissons, est très ancienne. Associée à la terre, elle a servi pour le remplissage de murs non-porteurs ou à améliorer les mélanges destinés à la fabrication de bique.

Mise en oeuvre sous forme de bottes liées, la paille a toujours été un bon matériau de couverture. Disposant d’énorme vertue : en plus d’être un très bon isolant, elle absorbe le CO2 détenue dans l’air.  La majorité des constructions qui mettent en oeuvre la paille associe bottes de paille et ossature bois.

Le Bambou, tige légère et résistante

Construction en bambou
Construction en bambou

Le bambou, compte parmi les matériaux de construction les plus anciens. Reconnu pour sa légèreté, le bambou est facilement transportable. La chaume de bambou est utilisé sous forme de cannes pour réaliser des structures légères. Sa fibre particulièrement résistante entre dans la composition de matériaux architectural.

Comme le bois, le bambou permet de réaliser des charpentes, avec des assemblages ligaturés. Il entre dans la composition de tous les ouvrages structurels, poteaux, murs, planchers, toiture. Découpé en lamelles, on peut s’en servir dans la confection de tuiles ou de parois tressées. Sa forme en tube est mise à profit pour réaliser des canalisations ou des conduites d’eau, une fois que les cloisons intérieures de la tige ont été enlevées.

Le Chanvre, matière première multi-usage

Construction en bambou
Construction en bambou

Parmi les éco-matériaux utilisés dans la construction, le chanvre reste un excellent isolant. Qu’il soit présenté sous forme de laine isolante, granulat ou béton : les processus industriels ont permis diverses utilisations du chanvre.

Dans le secteur du bâtiment, ce sont les fibres et la tige du chanvre qui entrent dans la composition de matériaux. Les fibres sont exploitées selon deux voies. L’une conduit à leur transformation pour produire des laines isolantes, l’autre les utilise en sous-produits qui entrent dans la fabrication de matériaux composites, à base de terre, de chaux, de ciment voire de polymères. La tige quant à elle, est mise en œuvre en granulats dans la fabrication d’ouvrages isolants. Enfin, on peut noter qu’elle constitue aussi une matière première pour la plasturgie biosourcée.

Le plâtre utilisé pour faire des murs ou des carreaux

Le plâtre utilisé pour faire des murs ou des carreaux
Le plâtre utilisé pour faire des murs ou des carreaux

Le plâtre, utilisé sous forme d’enduit ou de mortier pour assembler des ouvrages en maçonnerie, figure parmi les matériaux de construction traditionnels. L’utilisation contemporaine du plâtre procède pour beaucoup de transformations industrielles, avec les plaques et les carreaux.

Le plâtre se caractérise par sa porosité et sa résistance au feu. Les carreaux de plâtre sont destinés à la construction de cloisons prêtes à recevoir la finition (peinture, papier, faïence). Ils peuvent être pleins ou alvéolaires, selon les usages. Les carreaux hydrofuges dans la masse sont destinés aux cloisonnements des pièces humides. Le plâtre peut s’employer soit en staff, ce sont des plaques de plâtre armées de fibres végétales qui sont posées à sec sur le chantier, Soit en stuc, qui sert à la fabrication de la chaux ou de la poudre de marbre. Le stuc est la technique des décors intérieurs en relief.

La terre, une belle alternative au ciment

La maison écologique
La maison écologique

Utilisée depuis des millénaires, ce matériau est un des plus répandu au monde. On estime en effet qu’au moins un tiers de la population vit dans un habitat en terre. Ce type de construction présente plusieurs avantages, étant à la fois durable, écologique et surtout, de qualité. Les brique en terre sont formées d’un mélange de terre associé selon la technique choisie (bauge, pisé) à des fibres végétales, de la chaux ou des copeaux de bois.

Ce matériau présente de multiples avantages. En effet, c’est un excellent isolant thermique permettant d’avoir en permanence une température idéale au sein de votre maison. En plus de la température, les constructions en terre permettent aussi d’isoler votre logement des sons extérieurs, des odeurs et de l’humidité.

Sur le plan architectural, ces briques ce matériau bois, à la pierre, ou autre matériau naturel et permettent ainsi toutes sortes de fabrications (murs, fours à pains, voûtes, cloisons, etc.)

On dit de plus en plus qu’il faut réduire notre consommation énergétique, qu’il faut préserver l’environnement et s’adapter au climat, alors laissez vous tenter par une construction d’une belle maison en terre. À noter aussi que les constructions en terre sont généralement moins chères que celles en ciment. Plusieurs entreprises au Sénégal se lancent dans ce type de construction, alors n’hésitez pas à les contacter pour encore plus d’informations.

En attendant, de choisir les éco-matériaux les plus adéquat pour votre logement, choisissez le terrain de votre future maison maintenant.

Yasmine Ngandu
Yasmine Ngandu, community marketer pour MaMaison et Expat-dakar. Passionnée par l’univers des réseaux sociaux, particulièrement le community management et les nouveaux leviers marketing. Véritable produit de la génération "Y", J’arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2010…
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here